mercredi 19 septembre 2007

Je suis devenue photographe à Argenteuil

Est-ce que j'ai déjà raconté comment je suis devenue "photographe"?

Ceci c'est passé il n'y a pas si longtemps que cela. J'étais en train d'étudier l'écriture, en m'achetant des livres après livres pour améliorer ma façon d'écrire. Une des livres proposait une exercice amusante pour la chapitre "description" et nous aider à voir davantage:

"Allez vous promenez dans votre propre ville comme si vous étiez touristes, avec une appareil photo, que vous l'utilisez ou non. Vous allez appercevoir des choses que vous n'avez pas observé avant."

J'ai pris aussitôt mon appareil photo, très peu utilisé avant ou juste pour les photos de famille et anniversaires, c'était un beau vendredi matin: jour de marché à Argenteuil. Je me suis mise sur la route à pieds et décidé de découvrir ma ville autrement.

C'était le début de printemps, le soleil au rendez-vous, et j'étais acceuillie avec sympatie des marchands: "êtes-vous reportaire?" me demandaient-ils même. Ensuite, au centre ville, le marchand de poisson m'a aussi permis de prendre des images de son stand et le charcutier me sourit tout en mangeant sa baguette. Un pigeon réfléchit à passer ou non la ligne jaune.

Je suis devenue photographe passionée ce matin là.

Depuis pas mal des photos, d'Argenteuil, de Paris et de mes voyages. Le caméra numérique me permet en faire autant que je veux, sans devoir débourser de l'argent pour voir le résultat. La photographie, et mon travail relative à cela, tout volontaire puisque je suis retraitée, m'occupe de plus en plus de temps et me passionne aussi.

Vous pouvez trouver une collection de mes images sur Argenteuil dans ma site Flickr.

1 commentaire:

Saperli a dit…

très sympatique, ton reportage photo, c'est vrai qu'avec l'appareil numérique, on ne se prive plus !